Accueil
Profil de l'organisation
Profil de l'organisation
Aquamer
Notre équipe
Publications et documents de référence
Contactez-nous
Logiciel Le Mariculteur
Société de développement de l'industrie maricole inc.
Investissement Aide-conseil
aux entreprises
Recherche et développement
en aquaculture
Développement stratégique
de la mariculture

Profil de l'organisation

C'est dans le premier plan stratégique de développement de la mariculture, datant de 1996, que l'on retrouve pour la première fois l'idée de créer une société vouée au développement maricole. On constatait alors que le secteur financier traditionnel et les sociétés d'investissement publiques n'étaient pas en mesure, ou disposés, à soutenir le démarrage des entreprises maricoles. Ils jugeaient ces entreprises trop à risque.

La Société de développement de l'industrie maricole (SODIM) inc. est née en 1997 (incorporée en février 1998) pour offrir aux entreprises intéressées par la mariculture une aide financière souple et adaptée à leurs besoins. Bien qu'elle jouait alors aussi un rôle de « développement », son mandat était orienté beaucoup sur le financement des entreprises. Jusqu'en 1999, le territoire couvert par la SODIM se limitait à la Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Son capital de départ était de 1 000 000 $. Celui-ci fut haussé à 4 000 000 $ en 2000 avec l'arrivée de nouveaux partenaires financiers. Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, Développement économique Canada, la CRÉ Gaspésie - Les Îles, la CRÉ Bas-Saint-Laurent et la CRÉ Côte-Nord sont les principaux partenaires financiers ayant permis la création du fonds d'investissement de la SODIM. Dès lors, la SODIM desservait l'ensemble des régions maritimes. Elle est aujourd'hui impliquée financièrement dans la presque totalité des entreprises maricoles actives du Québec, soit une vingtaine d'entreprises. Elle a aussi permis, par sa présence, d'amener de nouveaux joueurs financiers à s'intéresser à la mariculture (SGF, Fonds régionaux de solidarité, Innovatech, Financière agricole du Québec). Au cours des dernières années, le capital du fonds d'investissement a été porté à 7 480 000 $.

Mentionnons que depuis février 2010, la SODIM gère également un nouveau fonds d’investissement. Dénommé Aquamer et doté d’une enveloppe de 4 000 000 $, ce fonds provient essentiellement du soutien financier de Développement économique Canada et consiste en un prêt remboursable sans intérêt.

Avec les années, et considérant les besoins grandissant de l'industrie, la SODIM a été appelée à s'impliquer dans de nombreux dossiers. Elle a pris notamment sous sa responsabilité la coordination de quelques projets de recherche tout en participant financièrement à d'autres projets de même nature. Lorsque, en 2001, il fut envisagé par le gouvernement du Québec de créer un fonds de recherche/développement (R&D), la gestion de celui-ci fut confiée à la SODIM. L'entente confirmant cet engagement fut signée en mars 2002 et était pour une durée de cinq ans. Le fonds de R&D, octroyé par le MAPAQ, était doté d'une enveloppe budgétaire de 9 000 000$. Les sommes importantes confiées à la SODIM et les partenariats financiers complémentaires qu’elle a pu établir ont permis au secteur de disposer du fonds de R&D durant cinq années supplémentaires. Fait à noter, depuis le 1er avril 2011, la SODIM n’intervient plus dans l’orientation de la recherche en mariculture et son financement. Elle continuera cependant à gérer les projets de R&D en cours jusqu’au 31 mars 2013.

Au cours des années et forte de ses ressources humaines et financières, la SODIM intervenait non seulement dans le financement des entreprises et dans la R&D, mais aussi en aide-conseil aux entreprises en complémentarité avec les agents techniques du MAPAQ (maintenant Merinov). Avec l’arrivée de Merinov en juin 2010, les services en génie mécanique ont été transférés à cette organisation.

Afin d'assumer de bonne façon ses responsabilités, la SODIM a mis en place des comités régionaux d'investissement dans chacune des régions maritimes. Ceux-ci procèdent à l'analyse des projets d'investissement avant leur présentation au conseil d'administration de la SODIM pour décision finale.

Les activités de la SODIM sont regroupées sous quatre champs d'intervention, soit:

  1. Investissement

    Le mandat premier de la SODIM est d'offrir un support financier aux projets d'implantation, de diversification et d'expansion d'entreprises de mariculture.

  2. Aide-conseil aux entreprises maricoles

    Les services offerts par la SODIM portent sur des aspects liés à la finances et la comptabilité.

  3. Recherche et développement (R&D) en aquaculture

    Ce volet se limite désormais à assurer le suivi scientifique et comptable des projets encore en cours et ayant bénéficié d’un financement du fonds de R&D.

  4. Développement stratégique de la mariculture

    Ce volet comprend les activités de réflexion, les études ou les projets dont les retombées sont susceptibles de favoriser le développement de l'industrie maricole dans les régions maritimes.

La SODIM, comme OSBL, compte environ une soixantaine de membres en règle. Ceux-ci ont le privilège de participer à l'assemblée générale annuelle, de recevoir le rapport annuel, de discuter des priorités d'action, d'être informés des affaires de la corporation et, le cas échéant, d'être éligibles à un siège au conseil d'administration. La cotisation annuelle est fixée à 25 $ pour les entreprises maricoles et à 100$ pour les membres corporatifs ou institutionnels. En devenant membre en règle de la SODIM, vous manifestez votre soutien au développement de la mariculture et votre appui à l'égard de la SODIM. Pour pouvoir compléter le formulaire d'adhésion, cliquer ici.

 
Tous droits réservés
© 2007 SODIM
<Accueil> <Profil de l'organisation> <Notre équipe>
<Publications et documents de référence> <Contactez-nous>